Le voeux du préfet aux tarnais

Le voeux du préfet aux tarnais

Au moment où l’année 2016 va s’ouvrir, je tiens à adresser à tous les tarnaises et tarnais mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

L’année 2015 a connu un cortège d’événements dramatiques sans précédent. En janvier et novembre, le terrorisme aveugle a profondément atteint le pays dans sa chair et semé l’inquiétude dans la population. Des mesures ont été prises dans le cadre de l’état d’urgence et continueront à l’être, y compris dans le Tarn, où j’ai ordonné des perquisitions administratives dès le mois de novembre. Je salue à ce titre l’importante mobilisation des forces de l’ordre qui ont été largement mises à contribution lors de ces opérations. Aucun territoire n’est à l’abri, le Tarn est aussi concerné. Nous devons ensemble faire preuve d’une grande vigilance en toutes circonstances et être attentifs à notre sécurité collective. C’est aujourd’hui un impératif qu’il faut poursuivre. Cela ne doit pas, en contrepartie, nous empêcher de vivre.

Plus que jamais, il est essentiel de continuer à croire à l’avenir en développant des projets, en investissant et en soutenant nos entreprises. Il faut continuer à s’adapter et à innover. La réforme territoriale entrera en vigueur en 2016. Le Tarn ne sera plus le deuxième département de la région mais le cinquième. La « grande région » dotée de compétences élargies sera désormais un acteur majeur et incontournable. Il faudra adapter les méthodes et les organisations pour rester efficace et obtenir le soutien nécessaire aux projets du territoire en dépit de ce changement d’échelle.

Les enjeux en matière de solidarité, d’environnement et d’emploi ne peuvent être mis entre parenthèses. Il faut continuer à mobiliser les énergies pour que ces chantiers continuent et que des résultats soient rapidement perceptibles. Nous sommes attendus par tous ceux qui espèrent voir leur situation s’améliorer, l’avenir de leurs enfants s’éclaircir ou tout simplement avoir un travail. Enfin, nous devons être particulièrement attentifs à ne pas laisser les ferments de haine et de rancœur fragiliser le ciment de notre société, saper la fraternité, rogner la liberté et atteindre l’égalité. Nous devons rester fermes sur nos principes et nos valeurs.

En ce qui me concerne, j’aurai à cœur en 2016 de donner une impulsion encore plus forte aux services de l’État pour qu’ils mettent en œuvre les politiques publiques dont ils ont la charge. Je les engagerai, par leur action, à créer la confiance dont nous avons tous besoin pour aborder cette nouvelle année. Je vous souhaite une nouvelle fois une excellente année 2016 qui j’espère sera une année de paix.

Source : https://www.facebook.com/notes/préfet-du-tarn

Articles en relation