Tarn. Mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions

Tarn. Mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions

10 mai : commémoration de la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions à l’école élémentaire Henri Matisse de Saint-Sulpice la Pointe et au collège Gambetta de Mairie de Rabastens

A l’occasion de la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions commémorée chaque 10 mai, le préfet et madame la directrice académique des services de l’Education nationale se sont rendus à l’école élémentaire Henri Matisse de Saint-Sulpice puis au collège Léon Gambetta de Rabastens pour y découvrir les différents travaux, de qualité, (expositions, poèmes, affiches, dessins…) menés par les élèves de CE2/CM1 et de 4ème sur la question de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions.

De nombreux échanges ont eu lieu.

Le préfet et la directrice académique ont félicité l’ensemble des élèves pour le travail effectué, « un travail important car sans mémoire, pas d’histoire », a rappelé le préfet. « Ce n’est pas une histoire glorieuse mais nous devons nous en souvenir, car même si l’esclavage n’est plus d’actualité en France, les inégalités existent encore, il faut donc continuer ce combat, pour l’égalité car l’égalité est fondamentale dans notre Démocratie ».
Cette Journée a été instituée en référence à la date de l’adoption par le Sénat de la loi du 21 mai 2001, tendant à la reconnaissance des traites et des esclavages comme crime contre l’humanité. Dans les établissements scolaires, les élèves sont invités à développer une réflexion civique toujours actuelle sur le respect de la dignité et de l’intégrité de l’être humain et sur la notion de crime contre l’humanité qui s’insère dans le parcours citoyen, notamment autour du travail fait en histoire géographie et en éducation morale et civique.

(source)

Articles en relation