Labruguière. Mikael Escande, le gardien de but devenu…pilier

Labruguière. Mikael Escande, le gardien de but devenu…pilier

Il a 23 ans et 18 ans de football derrière lui. Mikael Escande a décidé de troquer sa tenue de gardien de but de Mazamet, contre la panoplie d’un parfait rugbyman. Depuis seulement une semaine… Et va jouer son premier match officiel ce dimanche…

Il vient tout juste de commencer les entraînements, à Labruguière, où il réside, et se montre aussi enthousiaste que certain d’avoir pris la bonne décision : “ Je connaissais des copains qui m’ont dit de venir. J’ai fait mon premier entraînement vendredi dernier, et deux autres cette semaine. L’ambiance est très sympa, et me correspond plus. Je retrouve celle que j’avais connu quand j’étais plus jeune au foot, mais au fur et à mesure, les mentalités ont changé, et je ne m’y retrouvais plus”. Le désormais ex gardien de Mazamet y voit un autre avantage : “A la fin d’un entraînement de foot, je ne me sentais pas toujours fatigué. Là, je rentre, je mange, et je dors (rires)”. Mika a passé les derniers examens d’usage ce matin même, avant de voir sa nouvelle licence tamponnée et validée. Son médecin l’a même félicité pour sa décision, tout en lui affirmant que son baptême du feu, il s’en souviendrait très longtemps. Il se prépare en effet à jouer son premier match officiel ce dimanche “Ce sera un gros baptême du feu oui, puisqu’on va jouer chez le premier, Castelnau Montratier”. Confiant, le néo rugbyaman de 23 ans débutera dans le Lot à un poste particulier : pilier ! Il faut dire que ses mensurations (1.79m pour 105kg), s’y prêtent bien. “Dans les buts, pour aller chercher les ballons au sol, et sur les côtés, ce n’était pas toujours simple” dit-il en souriant “mais là, on m’a dit que je serai un pilier moderne, puisque je cours assez vite quand même”.

Un nouveau venu dans la famille donc, qui va faire ses premiers pas et va pouvoir mesurer la différence qu’il y a de bloquer un adversaire, plutôt qu’un ballon. Bon courage et bienvenu Mika, qui a déjà un surnom au club : la bûche ! Tout un programme…

Source : http://rugbyamateur.fr

Articles en relation