Exposition. « Voir la mine en noir & blanc »

Exposition. « Voir la mine en noir & blanc »

Jusqu’au 4 décembre au Musée-mine départemental

Cette exposition est l’occasion pour le musée de valoriser une partie du fonds de photographies réalisées au fond de la mine et au jour par Aimé Malphettes, photographe de la compagnie des houillères.
Ces photographies sont mises en regard de témoignages de mineurs sur le fond et le jour, de pièces (objets, vêtements, mobiliers… ) héritées des mineurs, mais aussi d’œuvres contemporaines, entre Noir et Blanc…
Antithèse du blanc, le noir est insécurisant, symbole d’obscurité et d’impureté, représentant le monde souterrain… Mais tout comme l’hiver appelle le printemps, le noir évoque la promesse d’une vie renouvelée. Le blanc, à l’inverse, est associé à la pureté ; il exprime l’irréel. Couleur de la lumière, le blanc est unité car c’est la seule couleur à réfléchir tous les rayons lumineux.
Le noir et le blanc, pris séparément ou associés, sont souvent considérés comme des non-couleurs ; ils évoquent une notion de passage, entre le monde de la nuit en souterrain et le monde du jour en aérien. Dans l’univers de la mine, l’interface en est la cage qui descend et remonte mineurs, matériel et minerai.

Cette exposition fait partie d’un programme de manifestations et d’échanges avec la médiathèque Pierre-Amalric d’Albi autour du noir. Divers objets de collection du musée seront présentés dans ce cadre à la médiathèque.

(source)

Articles en relation