Brassac. X CROSS : sous la barre des 2 minutes…

Brassac. X CROSS : sous la barre des 2 minutes…

La 14ème édition du Brassac X Cross a une fois de plus tenu toutes ses promesses et ce malgré le soleil qui a joué les invités de dernière minute.Tout a débuté vendredi soir à 20 heures par le Débal’ohtou, une randonnée à 2 et de nuit avec une belle descente au road-book… 15 kilomètres à parcourir pour la trentaine d’inscrits qui avouons-le n’ont pas boudé leur plaisir et ce malgré des conditions atmosphériques peu clémentes.
DSC_0039
Le samedi, le site du Camboussel rassemblait plus d’une centaine de compétiteurs pour la fameuse et presque mythique descente de 1,5 km avec le non moins spectaculaire saut de la mare. Tandis que les plus jeunes, rivalisaient de virtuosité sur un parcours moins pentu, minimes , cadets, juniors et masters prenaient leurs marques sur une piste collante pour les premiers essais…et les chronos commençaient à s’affoler ! Mais tous avaient plus ou moins en tête, le venue d’une certaine Clara Morgane pour la grande soirée de cette 14ème édition. C’est dans une salle des fêtes archicomble et chauffée à blanc qu’elle a dévoilé son show avant de s’adonner à la traditionnelle séance des autographes.
DSC_0134Le dimanche, malgré un crachin matinal et une température plus que fraîche, le sport reprenait tous ses droits. Julien Picolo, vainqueur en 2013 et 2014, signait le meilleur temps de la matinée… mais l’après-midi, alors que la piste séchait sous les ardeurs d’un soleil retrouvé et que le public se pressait autour de la raquette d’arrivée, Julien Picolo qui pensait réaliser la passe de trois, en claquant le meilleur temps scratch (2′ 00″014) battant au passage son précédent record, trouvait plus fort que lui… Dylan Lévêque, sociétaire du club VTT de Millau, signait un temps époustouflant de 1’59″789, devenant ainsi le premier compétiteur a passé sous la barre symbolique des 2 minutes.
Du côté des féminines, Marine Cabirou, 9ème mondiale, s’imposait une nouvelle fois, démontrant ainsi , toute l’étendue de son talent.

Bernard ESCUDERO

Articles en relation